jeudi 27 novembre 2008

Espion botanique en pleine Chine

« C’est déguisé en marchand chinois, et accompagné par deux complices indigènes, que Robert Fortune débarque à Shanghai. Il commence son périple par les régions des thés verts. Depuis sa chaise à porteurs, il scrute l’activité des fermes de thé, étudie les sols et consigne dans son journal toutes ses observations, notamment sur les techniques de cueillette et de transformation des feuilles. Lors d’une halte au temple bouddhique de Kooshan, des moines lui offrent le meilleur thé qu’il eût jamais bu, préparé avec de l’eau de source. Pour l’Anglais c’est une révélation : de la qualité de l’eau dépend la qualité de l’infusion ! Après un bref retour à Shanghai, il entreprend la seconde partie de son voyage : les régions des thés noirs. Sous l’apparence d’un mandarin de Mongolie, et accompagné d’un ami chinois, il visite les manufactures. » (extrait de « L’ABCdaire du thé »)


J’ai envie de lire ses carnets de bord, de suivre ce voleur industriel… je mettrais de côté mes idées sur le colonialisme pour ne voir là qu’une curiosité sur des trésors botaniques et spirituels… Un périple au cœur de la Chine en suivant les régions de thés, de l'intérieur... un voyage au coeur des plantations…


Le journal d'un cambrioleur de secrets botaniques, en deux parties : "La route du thé et des fleurs" de Robert FORTUNE sur la piste des thés verts et des premières découvertes de l'intérieur...


"Le vagabond des fleurs" de Robert FORTUNE pour les derniers secrets sur les thés noirs, l'opium et les fleurs...



Pour en savoir plus sur ce botaniste anglais, c’est ici

3 commentaires:

Lyjazz a dit…

La route du thé et des fleurs : excellent récit à la poursuite d'un breuvage mythique !

J'ai beaucoup aimé. Comme la plupart des livres de la collection Payot voyageurs.

Marraine a dit…

On n'est pas loin du "Tea party" de Nancy Pena, non? :-)

Vanessa a dit…

Lyjazz: oui je crois que je vais aimé cette collection...

Marraine: je crois, j'ai hâte de l'avoir en main celui-là!