jeudi 26 mars 2009

A comme apprendre, de manière sensorielle

Apprendre l’alphabet va être le premier des apprentissages de notre loupiot. Ce savoir indispensable sera le garant de sa capacité à être au monde textuel. Seulement, comme toutes les acquisitions, l’école inclue aussi des méthodes de pensée, quelque fois très obtuses. Pour lui permettre de l’acquérir à son rythme et avec sa propre méthode (encore un peu mystérieuse pour nous, parents), j’aurais aimé lui mettre entre les mains cette mallette d’AZ sensoriel du Dr Régine ZEKRI-HURSTEL, pour apprendre l’alphabet et le début de lecture avec l’alphabet des 5 sens.
*source AZ sensoriel

Pour que, quelle que soit sa mémoire et sa forme d’apprentissage il trouve ses propres solutions. Bien avant de préparer la lecture en méthode syllabique (cerveau gauche) ou en méthode globale (cerveau droit), il est intéressant de trouver des ressources d’apprentissages kinesthésiques : cette mémoire énactive, en action et en situation, étant d’un accès moins élaboré sur le plan du développement de l’enfant. Après ces lettres véritables objets font appel au fonctionnement des modes de cognition.
*source du fonctionnement des modes cognitifs où vous pouvez retrouver les conditions nécessaires à la mise en place correcte d’un apprentissage pour prévenir la dyslexie, la dysorthographie, la dyscalculie et la dyspraxie.

Elles font appel à la mémoire visuelle, auditive, tactile et olfactive. A chaque fois cette lettre devient un objet, réactif, très déterminé où se retrouve un certains nombres d’éléments pour que l’accompagnant puissent soutenir l’apprentissage…
La lettre est écrite en MAJUSCULE, minuscule, de l’imprimerie mais aussi en lettres d’écriture. Une histoire met en relief la lettre et la met en scène. L’apprentissage se fit aussi dans l’espace par la forme, la position et l’orientation. Même dans le complément écrit de la lettre la difficulté est croissante dans l’apprentissage des types de mots. La lettre est aussi symbolisé par un mot pivot : B comme bébé, N comme nain, D comme dauphin, M comme mer… Cf. ici pour des exemples de compléments d’apprentissage en plus du sensoriel.
*source lettres AZ sensoriel où vous pouvez suivre un avis pertinent sur cette approche.

Et parce que la valise est chère (plus de 100 euros), je pourrais me contenter au départ (ou tout du long si l’école de notre loupiot a fait l’acquisition de cet alphabet particulier) du livre écrit par son découvreur, le Docteur Régine ZEKRI-HURSTEL, « L’alphabet des cinq sens, l’A/Z sensoriel : une révolution dans l’apprentissage de la lecture ». Je suivrais ainsi la méthode de ce neurologue pour lutter contre l’illettrisme et inclure une vision globale de l’apprenant.


Et cela avec aussi les méthodes Montessori, version livres .

3 commentaires:

Aline a dit…

Merci, je ne connaissais pas!

Vanessa a dit…

Aline: c'est dommage que cet alphabet soit si cher!

lily a dit…

Etonnant !... et très poétique aussi.
finalement, les lettres peuvent avoir "une personnalité", un visage... Pourquoi pas ? Cela me fait penser à Daniel Tammet (autiste Asperger, et "savant" - un homme tout à fait merveilleux) pour qui les chiffres ont chacun une couleur et une "aura" différente..