vendredi 13 mars 2009

Larssonade autour d'un feu

Si jamais, un jour, nous avions une maison, je la voudrais dans le Nord de la France… ou dans le Nord de l’Europe… dans un pays limitrophe ou scandinave. Je ne sais pas pourquoi. Si peut-être j’aime le froid et suis très vite gênée par le soleil. Oui un papillon dérègle la donne et pourtant j’aime cette couleur de ciel, gris au bleu… ce vent, cette brume et cette chaleur du foyer.

J’aime être autour du feu, dans la maison…. Alors je rêve d’un takka uuni finlandais, d’un pejs komfur danois avec pourquoi pas un emplacement pour réchauffer la soupe, d’un Kunscht, d’un Godin ou d’un kachelhoffe

En fait je rêve d’un poêle rustique… en faïence, en céramique, en fonte ou encore mieux, de masse incrusté dans un mur de maison et aux ouvertures de chaleur nombreuses. Ou un cantou auvergnat, cette cheminée immense dans laquelle je me verrais bien rentrer… comme aux temps anciens.

Les aquarelles de Carl LARSSON n’y sont sûrement pas pour rien !


*source1, source2, source3, source4, source5 (Carl LARSSON )

Il faut bon être chez soi...
… j’imaginerais même pouvoir façonner moi-même un carreau de faïence ou de céramique, peint ou sculpté, pour être comme une signature de notre chez-nous.

2 commentaires:

Delphine R2M a dit…

Je suis assez d'accord avec toi, j'aime beaucoup les poêles en faïence, et je regrette de ne pouvoir utiliser ma cheminée qui ressemble beaucoup à ceux-là.

Vanessa a dit…

Delphine R2M: oh mais pourquoi? Tu en as faitun autre usage?